Accueil d’une délégation indienne

05/04/2019

 

Ce vendredi 5 avril 2019, en fin de matinée, une délégation de chefs d’entreprise venue d’Inde et emmenée sur le sol roussillonnais par Laurent Gauze, président de l’Agence de Développement Economique Pyrénées Méditerranée Invest (ADE-PMI), a été accueillie au siège de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) par Marc Médina, conseiller communautaire délégué, maire de Torreilles, président de l’Office communautaire de tourisme Perpignan Méditerranée, représentant Jean-Marc Pujol, président de PMM, maire de Perpignan. Le service Développement économique de PMM assistait également à cette réception, ainsi qu’Alain Ferrand, vice-président de PMM, maire du Barcarès, et un représentant de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales (CCI’66), partenaire de l’opération.

Pendant trois jours, cette délégation a sillonné le territoire communautaire, privilégiant les pôles d’activités économiques, tel que TecnoSud, ou encore IMERIR et l’IDEM, des lieux où des startups investissent pour l’avenir !

D’ailleurs, il est important de souligner que cette délégation composée d’hommes d’affaires solidement implantés à New Delhi et Bangalore – respectivement la 2ème et 3ème ville de l’Inde, avec environ 11 millions et 8 millions d’habitants – réunissait des dirigeants de startups qui évoluent dans l’intelligence artificielle, l’hôtellerie ou encore le chatbot. Evoluant pour le compte d’un fonds d’investissement asiatique, l’un des dirigeants présents au sein de cette délégation indienne pèse à lui seul quelque 250 startups !

Pour Laurent Gauze, « ce type d’échange doit être poursuivi à grande échelle, nous devons continuer à faire preuve d’imagination afin d’assurer un développement à la fois ambitieux et réaliste, pour être cohérents dans notre attractivité. Quoi qu’il en soit, ces dirigeants de startups indiennes repartiront de chez nous avec des souvenirs, c’est déjà une belle stratégie pour assurer la promotion de notre territoire. Car nous leur avons montré le meilleur de nous-mêmes, dans les domaines du numérique, de nos possibilités de développement… Je sais bien que trois jours c’est court, c’est rapide, mais parfois c’est suffisant pour s’immerger dans une culture, dans un secteur d’activité… ».

Marc Médina, de son côté, s’est félicité de « cette ouverture de PMM au monde… Et quel monde ! Nous recevons aujourd’hui la 2ème puissance démographique planétaire. Si j’osais, je dirais que c’est là un nouveau pont pour poursuivre l’aménagement de notre territoire, l’ouvrir au monde, c’est là une formidable opportunité ».

Please reload