Vélo en Méditerranée prend le guidon au Barcarès !

29/06/2018

Hier matin, au Barcarès, plusieurs personnalités locales se sont retrouvées pour faire la promotion de la « petite reine » s’appuyant sur l’ouverture quasi complète d’une « piste cyclable » qui permet de relier Cerbère à Menton, à la frontière italienne, en parcourant la façade méditerranéenne française.

Comme l’a rappelé dans son intervention Roger Ferrer, vice-président de l’Office de tourisme communautaire (OTC), qui représentait le président de Perpignan Méditerranée Métropole (PMM), Jean-Marc Pujol : « Au regard de la dynamique enclenchée sur le territoire des Pyrénées-Orientales, PMM engagée à travers le projet de territoire Terra Nostra à développer la mobilité douce et promouvoir un tourisme durable, a décidé de rejoindre le Comité d’itinéraire et adhère ainsi depuis 2017 audit Comité (…) ».

La communauté urbaine a proposé de raccorder l’axe euro-vélo 8 (EV8) au centre d’agglomération Perpignan, et dorénavant d’autres agglomérations telles que Montpellier affichent une connexion de l’EV8 à leurs cœurs urbains.

Vingt-trois : c’est la distance, en kilomètres, qui traverse le territoire de PMM, plus précisément de l’étang de Canet-en-Roussillon jusqu’au Barcarès, et qui permet d’ouvrir au public, à partir du mois de juin 2018, un large tronçon de la Véloroute.

Les retombées attendues pour le territoire de PMM sont : augmenter la fréquentation touristique, valoriser le patrimoine naturel et culturel, améliorer le cadre de vie des usagers et la pratique du vélo pour tous, bénéficier de la dimension européenne de l’EV8 et bien sûr de l’engouement pour l’itinéraire à vélo, mutualiser les moyens et les ressources financières…

Rappelons que le tourisme à vélo en Europe rapporte chaque année plus de 44 milliards d’euros (selon une étude du Parlement européen) ; l’Union européenne soutient le développement du réseau EuroVélo composé de grands itinéraires cyclables en projet parcourant l’Europe sur… 70 000 kilomètres ! En Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, l’EV8 se superpose à la ViaRhôna sur 100 km entre Beaucaire (Gard) et Sète (Hérault). L’itinéraire avance rapidement dans les départements du Gard et des Pyrénées-Orientales, d’où le rendez-vous d’hier, à vélo, au Barcarès, en présence de nombreuses personnalités : Roger Ferrer donc, mais également Hermeline Malherbe, présidente du Département, Véronique Olier, élue du Soler et déléguée communautaire au projet Es-Têt, Jean-François Carrère, maire d’Opoul-Périllos, conseiller communautaire délégué aux pistes cyclables, et Madeleine Garcia-Vidal, maire de Saint-Hippolyte.

Notons enfin que sur le territoire de PMM plusieurs antennes de l’Office de tourisme communautaire sont en voie de labellisation « Accueil Vélo » : Le Barcarès, Canet-en-Roussillon, Perpignan et Torreilles, notamment.

 

Please reload