Calce : pose du premier « tuyau » pour une chaleur urbaine intelligente

24/05/2018

C’est en présence d’une foule de décideurs et d’élus qu’a été inaugurée dans la matinée d’hier, mercredi 23 mai 2018, l’installation du premier tuyau du réseau de chaleur urbain. Ce réseau prévoit d’utiliser la chaleur de l’incinérateur départemental d’ordures ménagères de Calce pour alimenter des entreprises privées (par exemple la Chocolaterie Cémoi) et publiques, des établissements scolaires, l’hôpital (la Clinique Mutualiste Catalane également) ou encore des pôles d’activités commerciales et/ ou économiques.

Ce Réseau  de Transport de Chaleur Urbain (RTCU) s’étend sur une quinzaine de kilomètres, sur le territoire de Perpignan Méditerranée Métropole (PMM), traversant successivement les territoires des communes de Calce donc, son lieu de départ, puis : Baixas, Baho, Saint-Estève et Perpignan.

 

 

Pour Fernand Roig, président du SYDETOM’66, « ce projet d’envergure départementale va permettre en un premier temps de fournir de l’énergie renouvelable (EnR) « propre », substitutive à l’énergie fossile, aux établissements sis dans le périmètre de PMM ».

Parmi les très nombreuses personnalités locales présentes : Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan, président de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole, François Calvet, sénateur des P-O, conseiller communautaire, Dominique Schemla, vice-président de PMM en charge des Energies Renouvelables (EnR) et du Développement durable, élu de la Ville de Perpignan, Gilles Foxonet, vice-président de PMM, maire de Baixas, Bruno Valiente, conseiller communautaire délégué, maire de Calce, Bernard Fourcade, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales (CCI’66), Fernand Roig, président du Syndicat départemental du traitement des ordures ménagères des P-O (SYDETOM’66)…

Au-delà des partenaires institutionnels – Perpignan Méditerranée Métropole, la région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, le Département 66, la préfecture des P-O, l’ADEME… - cette première pose du « tuyau » RTCU s’est effectuée en collaboration avec les investisseurs privés, dont l’entreprise Dalkia (Groupe EDF).

Une fois bouclé, ce RTCU permettra de distribuer de la chaleur renouvelable aux acteurs locaux concernés à hauteur de 15MW, soit l’équivalent de 5 000 logements chauffés ! Selon les concepteurs du projet au service de l’économie circulaire : « l’utilisation de cette énergie à 90% renouvelable permettra d’éviter l’émission de 3 500 tonnes de CO² par an ».

 

 

Please reload