Livraison de la section urbaine du projet Es Têt

10/04/2018

Depuis deux ans au début de l’été, les berges de la Têt accueillent un mobilier éphémère en contrebas du pont Joffre à Perpignan et s’animent, dans une ambiance de guinguettes, pour plusieurs jours de concerts, de balades découverte et de flânerie au bord de l’eau. Pourtant Es Têt n’est pas un festival de musique estival, c’est d’abord et avant tout le projet d’aménagement structurant voulu par les élus de la communauté urbaine sur la durée de la mandature… Ces manifestations estivales constituent en fait une occasion de recoudre le lien entre les habitants et le fleuve afin de créer une habitude de fréquentation… que les aménagements en cours vont permettre de concrétiser.

Car en cette année 2018, la vaste esplanade piétonne se finalise sur l’avenue Torcatis et les 30 juin et 1er juillet prochains les festivités estivales devraient pouvoir monter d’un niveau pour s’installer sur ce joli passeig sur lequel les terrasses de café pourront s’épanouir. En ce début de printemps, le nouvel aménagement de l’avenue est déjà bien visible ; le mobilier urbain et les espaces verts viendront le compléter d’ici l’été : agrès sportifs, balançoire intergénérationnelle, plantation de 130 arbres et 9 500 arbustes de 130 espèces différentes…

Et le projet ne se limite pas à sa partie la plus urbaine et la plus centrale : il comprend la réalisation d’une véritable voie verte en bordure du fleuve, de Saint-Féliu d’Avall jusqu’à Canet-en-Roussillon. Dévoilé l’année dernière, le tracé va se concrétiser progressivement en s’étendant à la fois vers l’amont et l’aval depuis l’aménagement réalisé à Perpignan. Les premières acquisitions foncières sont en cours.

 

 

Les points forts

 

Un projet multifacettes : projet de territoire qui fédère de nombreuses communes, avec un traitement qualitatif des différentes portes d’accès à la voie verte, aménagement doux au service des habitants, valorisation touristique, prise en compte des aspects écologiques (parc ornithologique au Soler, passe à poisson à Perpignan…)

 

Une dimension transfrontalière : la convergence des enjeux d’aménagement d’un fleuve pyrénéen ayant une traversée urbaine avec des projets similaires à Gérone (autour du Ter) ou encore Lleida (le fleuve Segre) a permis de créer un partenariat transfrontalier autour du Tourisme Transfrontalier Fluvial Soutenable (TFFS) et d’obtenir à ce titre des financements européens. 


Interconnexion à l’eurovélo 8 : également source de financements européen à travers le projet Bicitranscat, la voie verte qui longera la Têt va se connecter via Canet-en-Roussillon à la voie littorale, partie intégrante de l’un des grands itinéraires cyclables européens, l’eurovélo 8 (EV8).

 

 

La boucle « itinéraire méditerranée en vélo

A l’automne prochain, une manifestation transrégionale permettra au grand public de découvrir une partie du tronçon français de l’EV8 avec un parcours en itinérance de 5 jours au cœur de la méditerranée. PMM participera à l’évènement. Inscriptions au printemps auprès de l’Office de tourisme communautaire ou sur www.perpignanmediterraneemetropole.fr .

Please reload