Berges de la Têt à Perpignan : ils ont dansé, chanté… et marché sous la pluie !

30/06/2017

 

 

 Malgré la pluie et le vent, 300 à 400 personnes se sont déplacées, tout le long de la soirée d’hier, jeudi 29 juin 2017, sur la partie perpignanaise du projet « Es Têt », concernant le programme de valorisation des berges du fleuve La Têt porté par la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) en général, et en particulier par son 1er vice-président, François CALVET, sénateur-maire de Le Soler.

Jean-Marc PUJOL, président de PMM, maire de Perpignan, aux côtés justement de François CALVET, ainsi que de la Perpignanaise Agnès LANGEVINE, vice-présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, ont donné hier soir le coup d’envoi de quatre jours de festivités (jusqu’au dimanche 2 juillet inclus), avec un programme d’animations éclectique dont l’objet est à la fois d’amuser, de divertir, tout en informant et en ouvrant des pistes de dialogue. Les habitants des quartiers perpignanais qui longent la Têt, mais également la population dans son ensemble, sont invités pendant ces quatre jours à faire part de leurs remarques, à grandir en quelque sorte jusqu’à la maturité dudit projet « Es Têt », pour s’en imprégner, pour se l’approprier.

Les élus et décideurs qui portent cette ambition misent beaucoup sur cette proximité avec les citoyens. Ils proposent des solutions concrètes pour un aménagement à la hauteur du défi qui n’est pas uniquement environnemental. Les animations, les jeux de pistes, les expositions in-situ, les activités ludiques sont destinés à tous les publics. Sur place, en permanence, aux côtés d’élus de la Ville, le service « animation et gestion environnementales » de PMM est là pour guider, fournir des informations sur le rôle positif du fleuve dans sa traversée de la ville et des villages jusqu’à la mer Méditerranée.

Voir ces dizaines de participants être en quelque sorte « à l’écoute de la Têt », s’épanouir le long du fleuve dans une certaine convivialité… c’est déjà un pari gagné pour les organisateurs.

Sur place également : scènes pour concerts et spectacles, guinguettes, ne manqueront pas de fidéliser un public « naturellement » conquis ! D’autant plus et d’autant mieux qu’une légère tramontane nous annonce le retour d’un grand beau temps !

 

 

 

 

Please reload