Marseille : PMM crée l’événement au Forum des Projets urbains de la Méditerranée…

12/06/2017

La communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) et son projet de territoire Terra Nostra étaient à l’honneur lors du Forum des Projets Urbains de la Méditerranée, à la Villa Méditerranée de Marseille, le 8 juin dernier.

 

Le groupe Innovapresse, qui en est à sa 17ème édition parisienne, réunit ainsi depuis deux ans, dans la métropole phocéenne, les acteurs engagés dans la production des villes durables méditerranéennes, mettant en présence les collectivités locales & territoriales, les établissements publics, les professionnels et les investisseurs.

François Calvet, 1er vice-président de PMM, sénateur-maire du Soler, et Alain Ferrand, conseiller communautaire de PMM, maire du Barcarès, ont respectivement présenté deux projets de transformation urbaine, porteurs de plusieurs enjeux : territorial, régional et méditerranéen; ES Têt, le projet de valorisation des berges de la Têt, et ILA CATALA, projet d’extension et requalification urbaine portuaire du Barcarès.

 

 

François Calvet a séduit le public avec Es Têt en abordant ce programme emblématique du projet de territoire Terra Nostra de manière inhabituelle et affective. Il a raconté avec passion l’histoire de ce fleuve qui traverse 12 communes de PMM, rayonne sur les 36 villes et villages de la communauté urbaine, et relie les hommes et les vallées. « Ce fleuve, méprisé parce qu’il a pris des vies lors de l’aiguat de 1940 et de quelques autres inondations meurtrières, est pourtant un patrimoine-ressource exceptionnel et inexploité, une situation rare en Méditerranée et que ES TET propose de revéler dans tous ces aspects ». Florence Danhyer, chef de projet, l’a présenté ensuite dans sa dimension plus technique, en détaillant les enjeux de préservation environnementale, les opportunités de requalification urbaine, ainsi que « les objectifs d’appropriation citoyenne innovante par une mise en valeur culturelle, ludique, sportive et touristique ».

 

Alain Ferrand a présenté avec brio son ambition de requalification urbaine du Barcarès à partir du  projet ILA CATALA. Le Barcarès veut conforter sa position de ville touristique en initiant un acte II de la mission Racine, pour transformer la station balnéaire héritée des années 60,  et en positionnant un port d’avenir et de ville méditerranéenne durable du XXIème siècle. C’est un programme d’envergure, 50 hectares entre mer et étang, qui propose de requalifier l’espace portuaire et d’aménager un nouveau quartier de centre-ville. Thierry Souverain, directeur de l’aménagement du port, a détaillé les enjeux de ce projet urbain qui vise la redéfinition de l’interface eau/ terre, la qualification de l’offre portuaire, la valorisation d’une identité unique aux confluences de territoires et cultures, pour offrir une ville qui conjugue quiétude, sport et ambiance festive.

 

Es Têt comme Ila Catala donnent corps au projet de territoire Terra Nostra et répondent à la volonté du président de PMM, Jean Marc Pujol, maire de Perpignan, « de montrer et démontrer que notre territoire est en capacité de piloter son développement économique et sa modernisation ».

 

 

Please reload