La mobilité sans freins ?

02/03/2017

En 2017, sont lancées une étude d'amélioration de la desserte en bus sur le territoire communautaire ainsi que le recensement des projets d'aménagements cyclables et piétons. Ces actions font suite à une enquête sur les freins à la mobilité pilotée en 2016 par Perpignan Méditerranée Métropole, dans le double cadre de l'élaboration du Nouveau PNRU¹ et du Diagnostic du Volet Déplacements du PLUi². Selon cette étude, 3 jeunes sur 5 seraient confrontés à des problèmes de transport pour trouver un emploi dans les quartiers Centre Ancien et Diagonale du Vernet.

Lorsqu’on s’intéresse à la part des jeunes en situation de recherche d’emploi, ce taux augmente : 70% déclarent se heurter à des problèmes de transport. Ce diagnostic appelle évidemment à rechercher des solutions pour améliorer et adapter l’offre communautaire de mobilité. C’est justement ce qu’a fait Perpignan Méditerranée Métropole : d’avril à novembre 2016, l’étude sur les freins à la mobilité, démarche pilote en France, a permis d’identifier des solutions concrètes. En conséquence, une première action sur l’équipement des arrêts de bus pourrait être cofinancée par l’Etat. L’étude a permis de faire émerger d’autres axes d’intervention telles que la pratique du vélo en ville (87% des jeunes savent faire du vélo mais peu en font en milieu urbain) ou encore, le covoiturage en complément des systèmes de transport conventionnels (50% des jeunes interrogés souhaiteraient se déplacer en voiture plutôt que par leur mode actuel).

 

¹ Programme National de Rénovation Urbaine

² Plan Local d'Urbanisme intercommunal

PHOTO : Présentation de l’étude sur les freins à la Mobilité par Perpignan Méditerranée Métropole au Réseau Europe Urbain le 13 décembre à Paris. Une étude pilote à l’échelle nationale.

 

Please reload