Réunion publique : projet d'aménagement et de requalification urbaine du port du Barcarès

22/11/2016

 

 

 

Hier en fin d’après-midi, dans l’amphithéâtre du siège de Perpignan Méditerranée Métropole, Alain Ferrand, maire du Barcarès, conseiller communautaire, animait une deuxième réunion publique (comme l’exige la loi), concernant le projet d’aménagement et de requalification du port de sa commune. C’est entouré de membres de son conseil municipal et d’experts que le 1er magistrat a conduit les débats, face à un public averti et, visiblement, passionné par la démarche et les dynamiques nuancées qui en découlent parce que, selon l’air connu : « Dans l’immobilier et la rurbanisation également, dans les terres comme sur le littoral, l’avenir se construit au présent »…

 

En aparté, plantant le décor de la soirée, Alain Ferrand a souligné que « depuis le lancement du projet, nous avons bien avancé, opérateurs et investisseurs sont prêts à nous suivre. Je compte bien évidemment sur ce type de rencontre, mêlant tous types de publics, pour certes faire découvrir ce projet valorisant pour notre territoire, mais surtout pour le faire avancer ! 

 

ll y a 50 ans, la Mission Racine donnait naissance au tourisme balnéaire, concevant les aménagements nécessaires pour rendre le littoral du Languedoc-Roussillon, qui s’étire de Cerbère à Port-Camargue, plus attractif. Depuis, notre région a continué de développer ses atouts touristiques, cependant le tourisme nautique manque aujourd'hui de dynamisme.

 

Fort de cet état des lieux qui n’échappe à personne désormais, Alain Ferrand a dans la foulée souligné « Que bon nombre de nos ports ont besoin de requalification, et cette problématique ne concerne pas seulement les maires des villes portuaires : tout notre territoire est concerné par les enjeux stratégiques de tels projets. Ces enjeux sont multiples :: professionnels (construction, équipement, entretien, commerces spécialisés...) ; économiques (création d'emplois, capacité portuaire agrandie, tourisme nautique, plus-values urbaines) ; environnementaux (études d'impact, gestion environnementale, durabilité...) ; urbains (programmes immobiliers innovants, qualitatifs, durables...) : événementiels (concepts d'animation pour fidéliser une nouvelle clientèle). En lançant son programme Plan Littoral 21-, la Région a bien compris cette problématique et ces enjeux. Pour rappel, ce plan préconise de moderniser les infrastructures portuaires et touristiques, de faire monter en gamme l'hébergement, d'aménager la côte, de valoriser le parc

naturel marin et de porter des innovations dans ces différents domaines... ».

 

Aujourd'hui, la commune du Barcarès et celles de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole ont la chance de pouvoir porter un projet qui s'inscrit dans cette dynamique : « Nous disposons au cæur de notre ville de l'assise foncière sur plus de 20 hectares », c’est ce qu’est venu rappeler le maire du Barcarès, dans la soirée de ce lundi 21 novembre 2016, en insistant sur les nombreux atouts dégagés par cette ambition : « Ce n’est pas qu’un projet, a rappelé Alain Ferrand avec la passion qu’on lui connait quand il s’agit de positionner sa commune sous les projecteurs médiatiques, ce n’est pas qu’un simple projet de plus, c’est un projet de société, c’est une ambition territoriale qui doit marquer le lancement d’un grand chantier en requalifiant les espaces pour les rendre plus lisibles, plus agréables, en retravaillant le lien avec la Méditerranée, en aménageant tout un espace pour continuer de mettre en valeur notre patrimoine tout en renforçant sa vitalité, ses lieux de vie, ses commerces, ses traditions, une économie partenariale entre terre et mer ! ».

Please reload