Ecoparc Catalan : signature d'une convention PMM / EDF-EnR

17/10/2016

 

Ce vendredi 14 octobre 2016, en début d’après-midi, au siège de Perpignan Méditerranée Métropole (PMM), avait lieu la signature d’une convention entre la Communauté urbaine PMM et EDF-Energies Nouvelles (EN), en présence de Dominique SCHEMLA, vice-président de PMM, des quatre maires directement concernés par le fameux parc éolien – Gilles FOXONET (Baixas), Bruno VALIENTE (Calce), Jean-Paul BILLES (Pézilla-de-la-Rivière) et Patrick PASCAL (Villeneuve-la-Rivière) – et des représentants de la Direction Région Sud EDF-EN en la personne de son directeur, David AUGEIX.

 

Perpignan Méditerranée Métropole mène depuis plusieurs années un projet ambitieux qui est celui de l’Ecoparc Catalan, alliant développement durable, économie et territoire, et déclinant plusieurs technologies principalement en lien avec les énergies renouvelables (EnR). Ce projet de territoire prend en compte à la fois les aspects culturels, économiques, sociaux et environnementaux du site. La finalité de ce projet est de proposer aux générations futures une plateforme expérimentale dont la thématique principale est la production des énergies renouvelables.

 

MM. SCHEMLA et VALIENTE, représentant le président de PMM, Jean-Marc PUJOL, maire de Perpignan, dans le cadre de la signature de cette convention, ont planté le décor de cette environnement, soulignant le modèle économique et écologique qui en découle.

 

Cette convention, comme les précédentes, « a notamment pour objet de définir le modèle économique du projet de territoire de l’Ecoparc Catalan qui repose sur des retombées issues des projets de production énergétique (parc éolien, serres photovoltaïques, centrale photovoltaïque…), localisés sur le périmètre donc de l’Ecoparc Catalan… et qui permettront de financer en partie les projets de territoire sur les quatre communes concernées (…) ».

 

Prenant la parole au nom des communes précédemment citées, M. FOXONET  a souligné : « Nous pouvons dire aujourd’hui que nous avons réussi ce parc éolien, il est la pièce maîtresse de cet Ecoparc Catalan tant désiré, tant appelé de nos vœux. Pour en arriver là, que d’embûches nous avons dû contourner, que d’obstacles à franchir dans bien des étapes ! Cela n’a pas été un long fleuve tranquille, mais nous y sommes arrivés et c’est bien là l’essentiel. Je voudrais profiter de ce moment historique pour remercier mes collègues élus, les populations de nos quatre communes – personne n’oubliera le rendez-vous de Pézilla où nous étions près d’un demi-millier, rassemblés en à peine deux semaines, avec tous les élus de PMM à nos côtés ! – tous les personnels et services de PMCA, puis de l’Agglo, puis de Perpignan Méditerranée Métropole puisque ainsi dénommée aujourd’hui. Les équipes précédentes, actuelles, dans nos mairies, à l’Agglo, tous, tout le monde s’est impliqué pour apporter sa pierre à l’édifice. Sans cet élan, sans ces efforts, jamais le parc éolien n’aurait pu voir le jour. Il faut le dire ! Il faut l’écrire ! Car la signature de cette Convention ce jour, ce vendredi 14 octobre 2016, en présence de nos amis Dominique SCHEMLA et Bruno VALIENTE, avec l’appui du Président Jean-Marc PUJOL, s’inscrit dans un parcours remarquable. Le combat a été difficile, compliqué, certes, il doit continuer maintenant sur la voie de l’information, de la communication, de la transparence, pour expliquer et détailler les retombées financières de ce grand projet, pour dire également qu’il nous engage pour les générations futures : aller encore plus loin, tous ensemble !, c’est mon vœu le plus cher ! ».

 

C’est M. AUGEIX qui a conclu cette conférence en exprimant : « Très sincèrement, dans ma carrière, non seulement sur un territoire comparable je n’ai pas connu de réalisation de cette ampleur, vous pouvez à ce titre en être très fiers, mais en plus il faut effectivement le dire : cela n’a été rendu possible que parce que il y a eu une cohésion territoriale exceptionnelle, extraordinaire. Quatre communes, 1 communauté urbaine et 1 opérateur industriel : sans oublier les citoyens au cœur des débats, tout le monde a poussé, tiré, dans le même sens. Le résultat est là aujourd’hui, concret et ambitieux ».

Please reload