Un Minibus 100 % électrique à l'essai sur le réseau CTPM

14/10/2016

 

Jean-Marc PUJOL, président de Perpignan Méditerranée Métropole, maire de Perpignan, a confié à Daniel MACH, vice-président délégué aux mobilités, maire de Pollestres, la mission d’entamer la transition énergétique progressivement sur l’ensemble du parc des véhicules de transport urbain.

 

Jusqu’au 17 octobre 2016, Perpignan Méditerranée Métropole et son délégataire, Vectalia Perpignan Méditerranée, expérimentent un minibus électrique sur le réseau CTPM. Actuellement à l’essai sur le service P’tit Bus, la navette du centre-Ville de Perpignan, ce projet s’inscrit dans le cadre du plan de renouvellement des véhicules du réseau CTPM.

 

Au terme de plusieurs mois d’études techniques, l’orientation s’est portée vers la motorisation hybride pour les bus standards et électrique pour les véhicules de petite capacité (minibus). Perpignan Méditerranée Métropole et Vectalia Perpignan Méditerranée se sont ainsi engagés jusqu’en 2021 dans un plan ambitieux de renouvellement du matériel roulant, soit près de 30 % du parc actuel (40 véhicules).

 

Dès 2017, 15 nouveaux véhicules seront en circulation sur le réseau CTPM, dont 6 bus standards hybrides.

 

Le minibus électrique « Bluebus » de Bolloré sera à l’essai jusqu’au lundi 17 octobre 2016. Il sillonnera le centre-ville de Perpignan et sera accessible aux voyageurs qui souhaiteraient en tester le confort. L’expérimentation a pour but d’évaluer les capacités de cette nouvelle technologie sur des véhicules de petite capacité. Il s’agit du début d’une série d’expérimentation de minibus électriques, afin d’étudier les meilleures propositions des constructeurs sur le marché et conforter les futures acquisitions à venir.

 

Ce vendredi 14 octobre 2016, à 9h, lors d’une conférence de presse au siège de la Communauté urbaine, boulevard Saint-Assiscle à Perpignan, Daniel MACH et Anthony FERNANDEZ, Directeur de Vectalia Perpignan Méditerranée, ont présenté cette expérimentation du minibus 100% électrique par le biais des enjeux de la transition énergétique.

 

 

Please reload