Saint-Laurent-de-la-Salanque / Sant Llorenç de la Salanca

22/08/2018

320 jours d’ensoleillement par an et de grands espaces à l’horizon desquels se dessine le mythique pic du Canigou : voilà quelques- uns des aspects de la commune. Chef lieu de canton, elle bénéficie également d’une vie associative et économique très dynamique qui exerce un fort attrait auprès des populations.

 

 

Situé au cœur de la Salanque entre mer et étang, entouré de vignes et de vergers, Saint-Laurent dispose d’une situation géographique privilégiée. De sa tradition maritime et agricole, la commune a conservé une identité forte.

Une étymologie géologique et patronymique
Le terme « salanque » désignait au moyen âge des « marécages salés ». Quant à Saint-Laurent, il est à l’origine d’innombrables paroisses en France, en Espagne et en Italie. 
Diacre à Rome, il distribua aux pauvres les richesses de l’Eglise plutôt que de les livrer au Préfet. La tradition veut qu’il ait été grillé à petits feux sans éprouver la moindre souffrance en l’an 258. 

Une seigneurie qui passe de mains en mains
La première mention du village remonte à l’an 981 (Villa S. Laurenti). La seigneurie, citée au XIIème siècle passa à la couronne d’Aragon, puis à celle de Majorque, avant de revenir à L’Aragon jusqu’au Traité des Pyrénées qui la rattacha à la France avec le Roussillon.

Une économie dynamique
Cœur de territoire, Saint-Laurent offre de nombreux services publics et dispose d’un tissu économique, composé de commerces, d’artisans, et d’entreprises, très dynamique. 
D'autre part, l'activité agricole est très présente par le biais des caves coopérative et horticole grâce au maraîchage.

Des célébrités Laurentines …
Eloi Pino, fondateur de la ville de Djibouti
Né en 1845 à Saint-Laurent de la Salanque, ce fils de Cafetier, grand voyageur s’installa à Djibouti en faisant construire la première maison en dur, ainsi naîtra la ville.

L’envol historique de Jean Mermoz 
C’est à proximité du chemin qui borde l’étang que Jean Mermoz s’est envolé en 1930 pour réaliser l’exploit de la 1ère traversée de l’Atlantique en avion. Pierre Latécoère constructeur d’avions, avait aussi créé une base d’essais sur le territoire de Saint-Laurent de la Salanque, qui fût détruite par les Allemands durant la 2ème guerre mondiale.

 

PATRIMOINE

Place Gambetta (croix de la Passion / la Sirène , œuvre du ferronnier d’art François Cabrefigue)

Eglise Saint-Laurent et cellera (style roman, grandes orgues classées)

Ancienne base d’essai Latécoère

Production local de sel

Sculptures des allées de la méditerranée (galerie d’exposition à ciel ouvert)

INFOS PRATIQUES

 

Mairie 
Hôtel de ville  
2, Avenue Urbain Paret - B.P.11
66250 Saint-Laurent de la Salanque
Tél.  04 68 28 00 30
Fax.  04 68 28 00 86
Email : mairie@saint-laurent-de-la-salanque.fr

Site Internet : www.saint-laurent-salanque.com

Horaires d'ouverture au public :
Du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30
Le vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30

Maire : Alain GOT

 

 

Please reload