UN LITTORAL PROTÉGÉ

17/08/2016

 

Entre Canet-en-Roussillon et Le Barcarès, le territoire de Perpignan Méditerranée Métropole dispose d’une façade littorale longue de 22 kilomètres. Moins touchée par l’urbanisation excessive propre à d’autres secteurs de la Méditerranée, marquée par la présence d’espaces naturels protégés à ses abords, elle constitue un patrimoine naturel essentiel à préserver.

 

Afin de lutter contre le phénomène d’érosion qui touche le littoral un programme d’actions s’appuyant sur des aménagements légers est mis en place par la Communauté Urbaine afin de préserver les plages. En attendant, celles-ci sont rechargées en sable provenant de zones excédentaires chaque début d’été.

 

Etalé sur dix ans, l’investissement de 30 millions d’euros porte sur des dispositifs terrestres et marins visant le même objectif : empêcher le sable d’être emporté vers le large. Côté plage, les « ganivelles » -palissades en bois disposées en casiers- aident à la reconstitution des dunes, assurant ainsi un stock de sable. Côté mer, les ouvrages en « butées de pied » érigent une barrière, de type structure en géotextile, sur laquelle le sable vient… buter. »

 

Please reload