Présentation du projet « Es Têt »

27/06/2016

Lundi 27 juin au siège de la communauté urbaine, Jean-Marc Pujol, président de Perpignan Méditerranée Métropole et François Calvet, 1er vice-président délégué au projet de territoire, entouré de plusieurs maires et élus des 36 communes ont présenté l’événementiel inédit des 1, 2, 3 juillet prochain qui se déroulera sur les berges de la Têt. Celui-ci constitue l’amorce par laquelle la communauté urbaine souhaite créer un nouveau lien entre les habitants et leur fleuve, afin qu’ils se l’approprient, l’apprécient, le préservent.

 

 

 

 

Comme l’a indiqué Jean-Marc Pujol, « Le projet de valorisation des berges de la Têt constitue le cœur de notre projet de territoire « Terra Nostra ». Il vise à reconquérir le fleuve, à travers les modes de transport doux, les animations festives un peu décalées, comme celle qui sera proposée le Week-End prochain ». De nombreuses villes ont en effet fait le choix de valoriser leur fleuve, d’aménager ses rives. On le voit à Valencia, à Lyon avec le Rhône et la Saône, etc.


François Calvet a ensuite présenté plus précisément le projet d’ensemble, « Es Têt », qui va offrir une valorisation patrimoniale, des cheminements doux, une voie verte, de Saint-Féliu-d’Avall à Canet-en-Roussillon (en passant bien sûr par Perpignan). Tous les maires, principalement ceux qui se trouvent le long des rives du fleuve mais aussi l’ensemble des maires des 36 communes, également parties prenantes de l’avenir de cette colonne vertébrale de notre territoire, tous ont participé à l’élaboration de ce projet, qui va rythmer les années à venir et mobiliser au total près de 14 millions d’euros d’investissement.


Le 1er vice-président a également évoqué « la maison du projet », qui sera présente tout au long de l’avancement de celui-ci, se déplacera sur les tronçons où l’aménagement sera porté, au fur et à mesure du déroulement, de l’enrichissement de celui-ci. « Transparent, comme l’eau, ce projet rendra plus attractif ces richesse qu’on a sous les yeux et qu’on cherche ailleurs. Chacun pourra s’approprier cet espace, y être sensibilisé, goûter des moments de détente et de communion avec la nature, seul ou en famille » a conclu François Calvet.


Pour l’heure, des places sont encore disponibles pour la marche des 2 et 3 juillet (inscriptions sur ce site), de nombreuses animations vont être proposées aux habitants, au pied du pont Joffre, là où le projet « Es Têt » sera dévoilé, mis en scène et en débat tout le Week-end sur un espace, le Bivouac, convivial, festif et musical (programme complet sur le présent site).

 

Quant aux premiers aménagements, ils interviendront dès l’automne, sur la partie centrale des 22 km du projet, sur toute la longueur de l’avenue Torcatis à Perpignan et sur une largeur de 6 mètres, jusqu’à l’aplomb du fleuve.

 

 

Please reload