Saint-Nazaire: vers une planification urbaine cohérente et solidaire

01/02/2016

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) oriente le développement communal  sur le long terme, à travers une cartographie territoriale détaillée des zones agricoles (A), zones naturelles (N), zones urbanisées (U), zones à urbaniser (AU).

Initiée par la commune de Saint-Nazaire, la démarche de transformation du POS (Plan d’Occupation des Sols) en PLU est désormais administrativement prise en charge par la communauté urbaine dans le cadre de ses nouvelles compétences. Lors du Conseil de Communauté du 1er février 2016, le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) préalable au futur PLU a été présenté, sous la forme d’un débat sans vote, aux élus de Perpignan Méditerranée Métropole.

 

Celui-ci prévoit en particulier de modérer la nécessaire consommation d’espace pour la construction de 480 nouveaux logements, 180 étant trouvés dans le tissu existant, 300 étant prévus sur une surface limitée à 17 hectares. Parmi les principales orientations de ce PADD, on trouve par exemple : affirmer notre identité et cultiver notre rayonnement, préserver les espaces agricoles, soutenir le pastoralisme et les activités traditionnelles, ouvrir la Fosseille aux villageois…

 

Si les élus municipaux restent les moteurs de chaque projet de développement communal, le pilotage de la communauté urbaine permet d’améliorer la cohérence d’ensemble, conformément au projet de territoire, à l’échelle des 36 communes concernées ;  les documents d’urbanisme municipaux vont d’ailleurs s’agréger petit à petit afin de créer un outil de planification plus vaste, le PLUi : Plan Local d’Urbanisme intercommunal.

Please reload