QUI SOMMES-NOUS ?

Notre institution, son fonctionnement, son histoire...

La communauté urbaine, c'est quoi ??

Mutualiser les moyens

La Communauté urbaine, c'est une mutualisation de moyens humains, financiers et techniques. Son personnel provient essentiellement des services des communes membres. Elle dispose de compétences obligatoires très étendues,  les communes pouvant également décider le transfert de compétences supplémentaires. Dès lors, c'est la communauté urbaine qui assure et organise ces services  à la population du territoire.

 

Avec quelle ambition ?

Perpignan Méditerranée Métropole vise à combiner deux échelles : une proximité dans l’action afin d’intervenir, de façon adéquate et optimisée, au plus près des habitants, une fédération des projets pour accroître le rayonnement, les ressources (européennes notamment) et la visibilité du territoire.

 

Pour quel projet de territoire ?

Disposant de nombreux moyens pour agir sur le développement local, Perpignan Méditerranée Métropole intervient sur la base d’un projet de territoire « Terra Nostra », élaboré en commun par tous les maires et élus concernés. Celui-ci vise  à construire un territoire équilibré, à travers le développement économique du cœur de la métropole, l’attractivité touristique traditionnelle du littoral ainsi que le développement durable d’un arrière-pays marqué par la qualité de son cadre de vie, de son patrimoine culturel, naturel, agricole et viticole.

 

Avec quelle organisation ?

Plusieurs communes se sont organisées en pôles territoriaux de proximité. On compte ainsi un pôle Salanque, composé de Bompas, Sainte-Marie-la-Mer, Torreilles, Villelongue-de-la-Salanque ; ainsi qu’un pôle « Grand Ouest » regroupant Baixas, Canohès, Le Soler, Llupia, Pézilla-la-Rivière, Ponteilla/Nyls, Saint-Féliu-d’Avall, Toulouges et Villeneuve-la-Rivière.

Les autres communes ont signé pour leur part des conventions de gestion afin de maintenir pour l’instant la mise en œuvre des missions de proximité, comme l’entretien des espaces publics par exemple, au niveau communal tout en préparant une mutualisation de service au sein de nouveaux pôles territoriaux en construction.

Depuis le 1er janvier 2016, le regroupement intercommunal de Perpignan et des 35 communes limitrophes s’est renforcé. Désormais communauté urbaine (la seule de la grande région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée), la nouvelle structure porte le nom de  Perpignan Méditerranée Métropole. Ses compétences sont très étendues, tandis que son fonctionnement s’appuie sur le renforcement des services de proximités, dans un souci d’efficacité.

- 36 communes

- 271 238 habitants

- 22 km de littoral  méditerranéen et 617 km2 de superficie

- Près de 100 millions d'euros d'investissement

20 000 entreprises sur le territoire

35 lignes de transport urbain et près de 10 millions de voyageurs sur l'ensemble du réseau

- Plus de 600 logements sociaux financés par an

- 180 km de voiries à entretenir

15 000 m3 d'eaux distribuées

- 10 millions de voyageurs sur l'ensemble du réseau

- 17 000 personnes accueillies à la cabane des pêcheurs de l'étang de Canet - Saint-Nazaire

- 103 000 tonnes de déchets collectés dont 21 000 recyclables

- 3 040 élèves au Conservatoire à Rayonnement Régional et ses antennes décentralisées

- 88 Conseillers Communautaires dont 1 Président, 14 Vice-Présidents et 26 Conseillers Communautaires Délégués

- 805 agents employés par Perpignan Méditerranée Métropole

LES CHIFFRES

Perpignan Méditerranée Métropole vise à combiner deux échelles : une proximité dans l’action afin d’intervenir, de façon adéquate et optimisée, au plus près des habitants, une fédération des projets pour accroître le rayonnement, les ressources (européennes notamment) et la visibilité du territoire. Il s’agit de préparer l’avenir grâce à la constitution, entre les métropoles de Montpellier et Toulouse, du troisième pôle urbain de la nouvelle grande région ».

 
Un peu d'histoire...

Toutes différentes par leur taille et leur histoire, chacune des communes membres a cependant conservé ses spécificités. Elles ont décidé de s’unir afin de permettre la réalisation de projets structurants à l’échelle de toute la communauté urbaine.

Une histoire qui a débuté il y a 15 ans…

HISTORIQUE

 

2001 : 6 communes membres de la communauté d’agglomération Perpignan Méditerranée

2003 : entrée de 11 nouvelles communes et transfert de compétence en matière de gestion des déchets

2004 : les écoles de musique deviennent antennes décentralisées du Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) Perpignan Méditerranée

2006 : nouvelle compétence en matière de logement social, par le biais de la délégation des aides à la pierre de l’État. 4 communes supplémentaires rejoignent l’Agglo

2007 : avec l’intégration de trois nouveaux membres, l’Agglo compte désormais 24 communes

2010 : passage à 26 communes

2011 : fusion avec la communauté de communes du Rivesaltais et création d’une nouvelle Agglo Perpignan Méditerranée à 36 communes

2014 : première élection des conseillers communautaires au suffrage universel direct

1er janvier 2016 : transformation en communauté urbaine, création de Perpignan Méditerranée Métropole

Regroupant les 36 communes de son territoire, la Communauté Urbaine s'appuie sur un exécutif composé de 88 conseillers communautaires dont :

  • 1 Président,

  • 14 Vice-Présidents,

  • 26 Conseillers Communautaires Délégués,

  • 805 agents pour mener ses actions.

 

Désigné parmi les conseillers municipaux, un collège d'élus forme le Conseil Communautaire, organe décisionnaire de Perpignan Méditerranée Métropole.

STATUTS