Page d’expression des Groupes politiques du conseil communautaire de Perpignan Méditerranée Métropole

Groupe progressiste

Notre groupe demande régulièrement à l’Agglo, des comptes et une transparence budgétaire totale. Savoir quelles sont les contributions des communes à PMM et ce qu’elles perçoivent en contrepartie n’est que justice. Cela répond aux gens qui veulent savoir légitimement à quoi servent leurs impôts et… si certains profitent plus de l’Agglo que d’autres.
Malgré un accord de principe maintes fois répété par le Président de PMM, cette transparence des budgets n’est toujours pas au-rendez-vous. Arrangements, connivences à la veille des municipales ? Rien de bon pour les habitants et l’égalité des 36 communes !

Groupe Perpignan Ensemble

Louis Aliot remercie les électrices et les électeurs qui, sur tout le territoire de la Communauté Urbaine, ont placé le Rassemblement National largement en tête lors des élections européennes. Face à cette attente de changement
profond et aux échecs de la Majorité LR-LREMUDI-PS, nous appelons dès à présent à un large rassemblement, afin de bâtir pour demain une nouvelle majorité de gestion et d’assurer une alternative politique constructive pour notre territoire.

Groupe Majorité de gestion pour PMM

Ambition et réalisme dans un contexte budgétaire national préoccupant

Qu’est le SRADDET ? Il s’agit du Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité du Territoire. Dans le schéma initialement communiqué par la région et soumis à concertation, Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) était quasi inexistante, son exceptionnel potentiel quasi transparent.
Très rapidement, les élus majoritaires se sont attelés à élaborer une contribution percutante et révélatrice du rôle primordial que peut jouer PMM. Les nombreux échanges entre élus se sont principalement basés sur l’analyse du projet de SRADDET au prisme du projet de territoire Terra Nostra de 2015, du SCOT de la Plaine du Roussillon en cours de révision et aux orientations générales récemment débattues.

Positionner PMM comme véritable pôle de la région était impératif dans la mesure où cette planification à l’échelle régionale doit permettre de fixer les objectifs de moyen et long termes en matière d’équilibre et d’égalité des territoires, d’implantation des différentes infrastructures d’intérêt régional, de désenclavement des territoires ruraux, d’habitat, de gestion économe de l’espace, d’intermodalité et de développement des transports, de maîtrise et de valorisation de l’énergie, de lutte contre le changement climatique, de pollution de l’air, de protection et de restauration de la biodiversité, de prévention et de gestion des déchets. Un vaste programme dans lequel PMM compte s’investir pleinement.
Dans cet objectif, les élus majoritaires de PMM ont, en premier lieu, adressé à la présidente de région un dossier étayé, une contribution ambitieuse, pragmatique et innovante. PMM veut jouer un rôle actif et majeur dans la stratégie territoriale et s’appuie, pour cela, sur son capital territorial, culturel et identitaire, universitaire et économique. Par sa situation géographique unique dans la région, elle se positionne clairement comme le troisième pôle métropolitain d’équilibre régional et le revendique avec conviction.
En second lieu, une délégation d’élus de PMM a été reçue par la présidente de région pour convaincre sur leurs propositions et arguments. Une métropole à 80 km de la puissance économique de Barcelone, au coeur du triangle Montpellier-Toulouse-Barcelone, ouverte sur la Méditerranée et les Pyrénées, marquée par son identité catalane, située sur l’axe terrestre majeur entre Europe, péninsule ibérique et Maghreb, exemplaire en matière de développement durable et d’énergie positive, forte de ses filières d’excellence, engagée dans l’innovation et les filières d’avenir, dotée de capacités de développement résidentiel, équipée d’infrastructures de qualité tant culturelles que sportives, étudiantes, d’enseignement supérieur ou de santé : autant d’atouts qui n’ont pas laissé insensible la présidente de région qui a d’ailleurs fortement apprécié la démarche volontaire et déterminée des représentants de Perpignan Méditerranée Métropole.
Inlassablement, les élus du groupe majoritaire défendent les intérêts de PMM et ne perdent aucune occasion de mettre en lumière l’avenir prometteur de ce territoire qu’il convient de continuer de construire.
Dans cette optique, l’atelier « Terra Nostra 2030 : projection d’un territoire », organisé dans les locaux de PMM, les 24, 25 et 26 juin, a offert le cadre adéquat à l’expression de tous. Animés par des intervenants et experts chevronnés, les tables rondes ont mis en exergue un bilan extrêmement satisfaisant des actions de PMM, depuis 2014, mais aussi permis de dessiner les grandes orientations de la collectivité pour les années à venir. Etaient mobilisés, lors de ces trois jours, les élus du groupe majoritaire qui veulent et oeuvrent quotidiennement à la réussite de cette terre pleine de promesses.

François Calvet, Président du Groupe Majoritaire